Raid de la gande dune:

Huit tortues ont participé au raid de la grande dune ce weekend avec à l'arrivée une moisson de podiums:

Victoire au général et en mixte de Patricia Henkous et Christophe Ges en 04:25:12
1ers masculins (2emes au général): Xavier Deligey et Patrice Flores Campo en 04:25:13
1eres féminines (65e au général): Hélène Boulière et Sophie Bordessoule en 06:46:35
1ers vétérans (5e  au général): Jean-Francois Henkous et Eric Cartron en 04:39:37
9èmes:  Emmanuel Pochet et Laurent Evrard en 05:01:07
19èmes: Bruno Lobera et Fabrice Huchard en 05:17:51

 

Les compte-rendus:

Hélène:

bé vraiment quelle aventure ..!! en fait ça commençait pas mal ... jusqu'à ce que je me rende compte, après le canoé, que j'avais pris les chaussures de vtt de marco donc pas trop fastoche .. ensuite que sophie crève (du moins son vtt) vive les bombes ... pis après que je casse mon dérailleur ... pis que sophie me tracte jusqu'à l'arrivée, ce qui explique que nous n'avons pas pu faire les 5 dernières balises ... mais finalement, elles servaient à rien, puisqu'on fini 1ères, ...... en tout cas c'était super on en a bien bavé, on reviendra .. et j'oubliais y'avait plein d'huitres à déguster à l'arrivée .. trop top .. merci et bravo à toutes le tortues, à tous les concurrents, surtout à manu et franck avec lesquels nous avons ri et partagé tout le raid ...

Emmanuel:

Compte rendu du raid de la grande dune. Tatatata...

Temps idéal ce samedi 9 juin pour un raid, couvert, pas trop chaud, impec !

On arrive vers 8h30, espérant avoir des cartes dès l'inscriptiont et préparer le parcours un peu avant et bien non du tout. Tant pis...

Par contre, bonne surprise, ça grouillait de tortues : une meute, un troupeau (une harde, un banc ??? ça un nom spécial les attroupement de tortues ??) entier. Quasiment une douzaine. J'espère qu'on aura la coupe du club le plus représenté.

Pas trop de monde, mais de la grosse artillerie annoncée au micro avec forces trompettes : deux mixtes annoncées comme les futurs gagnants (je n'ai pas retenu les noms, ne faisant partie du petit monde des raiders que depuis peu).
Oulala ça s'annonçait dur pour nos tortues. La suite prouvera que non!

On commence par un petit trail de 5 km tout balisé et d'entrée ça file devant : Patricia, tractée par Christophe à les pieds qui touchent à peine terre.

On nous distribue la carte du raid avant le départ du canoë : tout est en suivi d'itinéraires avec 24/25 balises sur l'ensemble du parcours. C'était pas vraiment annoncé sur le règlement et l'inscription, juste une petite mention discrète. Certains ont du avoir une sacrée surprise.

On s'embarque pour 5 km de canoë sur le bassin en essayant de protéger la carte des embruns. Notre barcasse embarque plein d'eau, à chaque vaguelette ça remonte le long des fesses. Avec les vagues par le travers c'est pas évident d'avoir une trajectoire nette. Quand on arrive au parc à vélo, il y a bien une quinzaine d'équipes devant nous. Deux équipes de tortues et demi sont dans le goupe de tête.

On forme une petite colonne (les tortues ça aime bien aller en famille : le papa, la maman, les enfants vont toujours au pas) Laurent, Fabrice et son copain Landais, Stéphane (Beau) qui nous encourage, et moi et s'est parti pour 12 km de VTT. Au début, on retrouve l'organisation habituelle des courses en orientation, ça se suit en meute excitée, tout le monde va au même endroit, difficile de lire la carte sereinement avec tout ce bordel. Christophe le roi de l'orientation doit être à la fête et va nous mettre les 1h30 promises.

Finalement, j'entrevois la lumière et on file à quatre en laissant la meute derrière mais sur nos talons.

Après une petite erreur, on se rattrape en prenant, hors itinéraire, la route à fond les ballons sur 2 km ce qui nous permet d'arriver 13 ème au parking de la dune : 7 km de trail nous attendent

Un peu enfiévrés par cette bonne nouvelle, on décide de prendre le parcours à l'envers, peut être pas la meilleure décision, mais qui nous permet de croiser les équipes de tête : Les 3 équipes des tortues sont en tête, ça encourage.

Laurent et moi, on constate que c'est pas mal de courir dans le sable avec les godasses déjà mouillées : ça forme une croûte sur le dessus et ça évite de les remplir de sable.

Hélas la dune est fatale pour notre colonne, le copain landais de Fabrice doit ralentir arrivé en haut. Dommage.

Après on repart pour 15 km de VTT dans la forêt domaniale et là on largue pas mal de monde en orientation dans les sentiers. Encore le syndrome du banc d'anchois qui filent tous ensemble à fond dans la même direction. Il y en a qui ont du y passer un paquet de temps à tourner.

Après s'être engueulés avec le shérif de l'aérodrome de la Teste (merci d'ailleurs à Laurent qui a gardé son sang froid, moi je pense que j'y aurais perdu un bon moment), on arrive à une épreuve de tir à l'arc, où les deux tirent afin d'éviter d'aller chercher la dernière balise. Chouette idée mais on se révèle nuls archinuls... Autant pour le raccourci final.

On sent bien que les jambes commencent à avoir un plus de mal mais bon finalement on pousse sur le finish et on termine à une honorable place de 9èmes (je crois)

Les deux équipes et demis de tortues finissent dans les 4 premiers et Christophe et Patou premiers toutes catégories : chapeau bas !


Chouette raid, pas trop trop dur ,bien organisé, les bénévoles très sympas. Par contre la bière était pas bonne et pas fraîche. Un détail important à retenir pour l'organisation des raids.

Spécial remiercement à Stéphane qui nous a suivi en nous encourageant et qui est resté après boire une bière, deux puis trois et...Laurent et moi on est partis... donc je sais pas s'il a passé la soirée là bas, espérons que sa femme manie moins bien le rouleau à patisserie que le vélo.



Connexion

Copyright ASVTT Boïenne 2013. Tous droits réservés.

Conformément à la loi, si vous désirez que des données personelles

n'apparaissent plus sur ce site, veuillez nous en faire part

Pour nous contacter