Biscatrail à BISCARROSSE (40)

Compte rendu

Stéphane T.

En ce dimanche 29 novembre 2015 avait lieu le Biscatrail, 10ème édition et pour le coup, 1100 inscrits répartis grosso modo comme suit : 300 sur le 10, 550 sur le 18 et 250 sur le 32 km. Record de participation puisqu'il y a encore 2 ans, ils (pompiers de Paris, détachés sur le CEL, organisateur de cette manif) étaient limités à 500.

La température est d'environ 12°C, le temps est couvert mais il ne pleut pas. Pour moi, ce sera donc en court pour le haut et le bas car il va faire chaud dans les montées.

L'arche de départ/arrivée se situe au niveau de la place du marché à Biscarrosse plage, ensuite, il faut remonter la fameuse rue piétonne, monter sur l'esplanade au dessus de plage centrale, descendre sur la plage courir vers le nord jusqu'aux viviers, et ensuite, forêt jusqu'à Port Maguide et retour à travers les dunes et la forêt. De belles bosses, que du sable, parfois compacté, parfois très meuble. Un beau parcours en sous-bois, très agréable.

En ce qui me concerne, départ à un rythme d'endurance, sans tirer sur la couenne car c'est la 1ère fois que je cours cette distance. Pas de difficulté majeure, rythme footing. Dans les montées : marche rapide. Dans les descentes, je lâche les freins, mon côté VTTiste. Ravitaillement à port Maguide (12ème km), après c'est un peu plus dur, notamment une grosse montée qu'il faut gravir les mains sur les genoux tellement c'est pentu. Puis on arrive vite sur le rond point de Cugnes, il ne reste alors que 4 km et plus trop de bosse en vue. Donc j'augmente un peu le rythme mais les kilomètres sont là, donc pas de folie. On repasse par la plage, 2,5 km à longer l'eau direction plage centrale, là c'est un peu dur. Puis retour par la rue piétonne, petite accélération pour les derniers 500 m histoire de griller 2-3 places et arrivée en 83ème position pour 1h39 de course. Je tablais sur 1h30, c'était sans compter les montées en sable meuble qui obligent à la marche.

En conclusion, c'était moins dur que le vétathlon du weekend dernier où l'intensité était importante mais peu de séquelle après coup. Par contre, là, les jambes et le dos accusent le coup, il va falloir quelques jours pour se retaper. Néanmoins, cela fait une bonne préparation pour le 10 km d'Arcachon du weekend prochain et s'il reste des places, je vais essayer de m'y inscrire... ce qui me fait zapper les sorties dominicales VTT des tortues...

Résultats

- Stéphane TRAVAUX : 1H39'49" - 83ème/536 et 30ème V1H/160

 

 

Connexion

Copyright ASVTT Boïenne 2013. Tous droits réservés.

Conformément à la loi, si vous désirez que des données personelles

n'apparaissent plus sur ce site, veuillez nous en faire part

Pour nous contacter