Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe: Se souvenir de moi

SUJET: CR raid PPA 2018 – Aramits (64) les 23-24/06/2018

CR raid PPA 2018 – Aramits (64) les 23-24/06/2018 27 Jui 2018 12:19 #4934

  • Steph-lacanau
  • Portrait de Steph-lacanau
  • Offline
  • Cador - Cadre titane
  • Messages: 300
Compte rendu raid PPA 2018 – Aramits (64) les 23 et 24/06/2018 :

Même équipe que pour le raid des Nakas en avril, avec Seb et Lionel sous le nom d’équipe Treep team, dossard n°9. Sur place, on retrouve une équipe des Nakas et quelques autres grosses équipes dont la réputation n’est plus à faire. 33 équipes de 3 raiders au départ de ce 11ème PPA.

On sait que ce raid va être dur et d’entrée de jeu, on sait qu’on n’ira pas tout pointer car l’objectif est bien de finir le raid à 3.

Prologue du vendredi soir :
Il s’agit d’un jeu sur table qui représente une prairie avec des moutons. Il y a quelques points singuliers : sud, nord, courbes de niveau et divers animaux… Chaque équipe désigne son éleveur, son berger et son chien. Le jeu consiste à faire trouver au chien 3 moutons choisis par l’organisation. Pour ce faire, l’éleveur et le berger sont de dos et donnent les instructions au chien en donnant des distances et des directions (sud, nord, est, ouest – gauche/droite interdits)… le jeu dure 3 minutes, on n’est pas très bon, ce qui nous vaut de partir dans les derniers le lendemain…

Jour 1 - Section 1 – Trail’O (7 km) :
Départ donné à 9h20 depuis Aramits, petite section qui démarre tranquillement sur une portion de route, on passe à Lanne-en-Barétous, puis on attaque une montée pour aller chercher l’option A. Belle pente dans la gadoue, même qu’à moment, j’y laisse une chaussure, ça commence bien ce raid. Ensuite descente, puis remontée pour aller chercher l’obligatoire 1… mes deux équipiers qui ont l’expérience des trails en montagne sont plus à l’aise que moi dans le technique. On redescend jusqu’au parc à vélo, 27ème temps.

Jour 1 - Section 2 – VTT’O (26 km / 1400m D+) :
La section démarre par 4 km de route en faux plat montant pour se mettre en jambe, puis on récupère la carte, que je mets sur mon porte carte VTT et c’est parti. Plusieurs pelotons se forment suivant les aptitudes de chacun en ascension. Je devance de quelques dizaines de mètres mes 2 équipiers, un peu moins à l’aise en VTT et je grimpe en direction du poste 2… au bout de 30 minutes, je m’étonne auprès d’un concurrent de ne toujours pas avoir vu le poste 2… c’est qu’on l’a déjà passé le poste 2 qu’il me dit ! Panique, obligé de redescendre et de remonter 2 km pour aller la pointer… Celle-ci se trouvait dans un raidar technique où j’étais plus occupé à regarder ma trajectoire pour ne pas chuter que le paysage… je suis passé à côté sans la voir… Du coup, Seb et Lionel en profitent pour faire une petite pause de 10 minutes et lorsque je les rejoints, ils se sont bien ressourcés pour poursuivre la montée. On pointe 4, on ne pointe pas l’optionnelle B, ça ira comme cela… Pour aller cherche la 5, il faut d’abord grimper au Pic d’Igountze : 1387 m d’altitude, ascension de 600 m D+ sur une pente très raide, avec les vélos sur le dos. Une bonne suée. On pointe la 5 puis singletrack pour redescendre de l’autre côté. Ensuite, on roule sur une piste large avec de superbes paysages, vue plongeante sur les gorges de Kakuetta. On pointe la 6 puis c’est l’arrivée de la section VTT1, 23ème temps.

Jour 1 - Sections 3, 4 et 5 Trail’O et Biathlon (10 km) :
On chausse les runnings puis c’est parti pour aller pointer de la balise en direction d’Issarbe. On bipe 7, 8, 9… la 10 on la laisse car elle est vraiment trop en hauteur pour nos cannes, on va chercher 14 et 13 qui ne sont pas très loin puis on laisse 11 et 12 car trop physiques… 27ème temps. Neutralisation du chrono pour la section Biathlon. Il s’agit de tir sur cible avec pistolet de paintball et tour de pénalité à chaque tir loupé. Ils nous font faire un tour de 100 m dans la pente pour accélérer le cardio puis après on doit tirer. Seb fait un sans faute, Lionel 3 fautes et moi 2 fautes. Les tours de pénalités sont très courts, heureusement. 12ème sur cette section, youpi ! Ensuite, on repart vers le parc à vélo en Trail’O, 3 balises pointées, puis on remonte sur nos vélos. 23ème temps.

Jour 1 - Section 6 – VTT’O (21 km) :
Cette section VTT nous ramène en direction d’Aramits. On passe d’abord par un circuit VTT FFC qu’on a déjà pris lors du r3v 2016, avec parfois des descentes bien pentues et glissantes. Au niveau du poste 18 on assiste à une chute assez violente d’un concurrent… heureusement rien de cassé, mais c’était chaud vu comment sa course s’est terminée dans de la grosse caillasse à bords saillants… Entre 18 et 19 on roule avec ABSOLU AND FAMILY, qui eux n’ont certainement pas fait toutes les impasses que l’on a faites… A l’approche de la 20, c’est un bourbier qui s’étend sur 1 ou 2 km. On patauge avec de la boue jusqu’aux chevilles, ce n’est pas très fun et on aurait largement préféré un itinéraire plus roulant. 28ème temps.

En conclusion de cette 1ère journée, cumul de 69 km (40 VTT + 19 Trail) pour 3300 m D+ sur 9h10. Vraiment très dur, je n’ai jamais été aussi haché après un raid, très grosse journée ! L’orientation sur carte IGN en pareil environnement est assez compliquée, il faut bien calculer son itinéraire sur la totalité avant de se lancer car les erreurs sont excessivement difficiles à rattraper à cause des reliefs. Repas de fin de journée prévu par l’organisation, puis bivouac autour du stade de rugby d’Aramits, coucher vers 21h00 en prévision du levé à 3h00 dans la nuit.

Jour 2 - Section 1 – Surprise lumineuse (1 km) :
Départ à 4h15, il s’agit d’un petit rallye dans le village, en quête d’affiches sur le thème des 3 mousquetaires où l’on doit trouver les réponses à 4 questions. Bonne entrée en matière pour se mettre gentiment dans le bain de ce 2ème jour de raid. Les jambes répondent bien et la nuit, bien que courte, a été réparatrice. Section bouclée en 10 minutes, et c’est parti pour la section VTT’O en nocturne.

Jour 2 - Section 2 – VTT’O (10 km / 550m D+) :
A priori, pas de difficulté sur cette section de seulement 10 km, un seul poste à pointer… et pourtant… nous partons d’Aramits à 4h27, nuit noire, les éclairages fonctionnent bien, nous quittons les voies bitumées et nous nous enfonçons à travers champs. Nous formons une file indienne de frontales… a priori, pas de difficulté, sauf que le chemin qui doit nous amener sur une route à 300 m en contre bas du champ, personne ne le voit. On progresse dans la mauvaise direction, ma boussole est formelle… mais comme personne n’a d’autre solution, on persiste… Maintenant, on patauge avec de la boue jusqu’aux chevilles, des fougères jusqu’aux épaules et les ronces qui nous agrippent les vêtements et la peau… Après 10 minutes, demi-tour accompagnés des 4-5 équipes qui jardinent avec nous. Pour notre part, on essaye de bien se poser pour trouver l’issue. On voit des frontales plus bas, mais l’issue n’est pas nette. A force de jardiner, on trouve un passage qui nous amène sur la route… a priori, ce n’était pas très dur, et pourtant, nous y avons passé 1 heure… oui oui, une heure pour faire 300 mètres ! gros loupé sur ce coup-là… nous arrivons au parc à vélo en 32ème position !

Jour 2 - Section 3 – CO score (18 km / 800m D+) :
Il s’agit d’une grosse CO score, le but étant de ramasser un max de balises et revenir avant 8h45. On démarre la section à 6h45, ce qui nous laisse deux heures de crapahute dans les reliefs béarnais, je pense que cela suffira largement pour nos guibolles. Deux cartes nous sont remises, une au 1/10000, l’autre au 1/20000. Le traceur nous conseille de nous rendre rapidement sur la carte au 1/10000 où les postes seront les plus rentables car l’autre secteur est très physique. D’entrée il nous faut descendre une ravine d’une centaine de mètres assez abrupte pour aller pointer une 1ère balise. On pointera en tout 9 balises sans trop jardiner, grâce à Lionel qui est assez précis dans son orientation et qui a de bonnes jambes. Il partira même en pointe pour aller biper la balise d’arrivée, mais cela ne suffira pas, 2 minutes de retard soit 10' de pénalité, snif… 24ème sur cette section.

Jour 2 - Sections 4, 5 et 6 – VTT’O et accrobranche (24 km / 1000m D+) :
On reprend les vélos, mais la roue avant de Lionel est dégonflée, donc on sort la pompe pour remettre un peu de pression en espérant que cela tienne. On part vers 9h00 sur cette deuxième moitié de journée. Il y a des montées, des descentes, encore de la boue et ça glisse… on traverse une zone de grottes où il faut trouver les réponses à 6 questions sur des panneaux explicatifs. Puis une ascension assez raide au Soum de Thès, avec les vélos sur le dos. Ensuite ça redescend. Cette fois-ci, c’est la roue arrière de Lionel qui est crevée, on prend 10 minutes pour réparer. Puis encore une ascension qui nous amène à l’accrobranche d’Aramits, avec le vélo ballet juste derrière nous. On y arrive un peu tard, la section ferme et aucun de nous 3 n’est motivé pour s’élancer sur un parcours, donc on prend une pénalité de 10 minutes. En revanche, on prend le temps de bien se restaurer au ravito, puis retour VTT jusqu’à Aramits, en profil principalement descendant. 32ème sur cette section.

On arrive sur Aramits vers 13h30, on en a largement assez, bien content d’avoir fini ce raid à 3, c’était notre objectif. On se classe 24ème sur 33 équipes partantes. Ce n’est pas terrible, mais on est à notre place, ni plus ni moins. On cumule un total de 116 km et 4900 m D+ sur 15 heures de course sur 2 jours. On n’est pas allé chercher les options VTT et sur les CO score on laisse aussi beaucoup de postes. Il faut vraiment un gros physique pour aller chercher toutes les balises et friser le top10, on est clairement trop juste, il faudrait davantage s’entraîner en montagne. Néanmoins, avec un minimum d’entrainement et avec le jeu des options, ce raid permet aux modestes raiders que nous sommes de participer.

Un grand bravo aux organisateurs, qui renouvellent chaque année leur parcours. Ils ne sont jamais en panne d’imagination pour proposer des épreuves surprise originales, qui donnent à ce raid un côté ludique et une ambiance décontractée. C’est un très bel événement qui fait référence dans le sud-ouest.

C’est aussi une belle aventure humaine, et le format à 3 équipiers, sur un raid aussi exigent se justifie car il y a beaucoup de compétences à réunir et il faut se serrer les coudes sur les moments difficiles, c'est une super expérience… on a également eu beaucoup de chance avec la météo, je n'ose pas imaginer si nous avions dû faire tout cela sous des trombes d'eau ou dans le brouillard, comme cela a été le cas sur d'autres éditions.

Résultats complets ici.
Dernière édition: 27 Jui 2018 20:23 par Steph-lacanau.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

CR raid PPA 2018 – Aramits (64) les 23-24/06/2018 27 Jui 2018 13:28 #4935

  • BLONDINE
  • Portrait de BLONDINE
  • Offline
  • Administrateur
  • Messages: 664
Quel raid de dingues !!! Bravo à vous 3 pour être arrivés au bout et beau debrief Steph... Bon repos maintenant... CLO
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

CR raid PPA 2018 – Aramits (64) les 23-24/06/2018 28 Jui 2018 21:47 #4936

  • rech.laurent
  • Portrait de rech.laurent
  • Offline
  • Junior - Cadre acier
  • Lolo And Co
  • Messages: 31
C'est pas un peu inhumain ce genre d'aventure? Ou alors, je ne comprends rien aux raids.

En tout cas, un grand bravo à vous 3 pour vos performances et votre endurance, votre résistance et votre mental.

A+, Laurence
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

CR raid PPA 2018 – Aramits (64) les 23-24/06/2018 28 Jui 2018 23:03 #4937

  • Steph-lacanau
  • Portrait de Steph-lacanau
  • Offline
  • Cador - Cadre titane
  • Messages: 300
Non, ça va... c'est dur mais ça se fait... juste les passages très boueux qui étaient galères, le reste ça se fait bien... merci, A+
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page: 0.375 secondes

Connexion

Copyright ASVTT Boïenne 2013. Tous droits réservés.

Conformément à la loi, si vous désirez que des données personelles

n'apparaissent plus sur ce site, veuillez nous en faire part

Pour nous contacter